Skip to main content

Si Château Rouge m’était compté…

J’ai eu le « bonheur » de regarder l’émission d’Enquête Exclusive » grâce à un mail provenant de Facebook, bref toujours est-il qu’un reportage consacré à la communauté africaine avec pour un des thème « la beauté black » et la communauté africaine, cela ne pouvait que susciter mon intérêt.

Et bien prenez tous les clichés possibles sur la communauté noire, multipliez la par 10 et vous serez encore loin du compte ! Cela se passait forcément  à Château Rouge, tout le monde sait bien que la population noire vit forcément à Château Rouge, et en guise de sujet approfondi sur la beauté noire, nous avons eu droit à une analyse très fine de la « situation » délicate des rabatteurs… Vous savez ces « charmants » jeunes hommes qui vous accueillent avec délicatesse à la sortie du métro pour vous inciter à aller chez untel ou untel, meilleur coiffeur de la place.

Ah oui, j’exagère, pour promouvoir la beauté black (dixit l’émission), ils ont également dévoilé les dessous de l’éléction Miss Sénégal ! Et voilà, sinon, ils ont aussi parlé des vendeurs à la sauvette, des prostituées nigériannes et j’en passe et des meilleurs ! Bref Affligeant !

Ohé, Messieurs les journalistes, ne savez vous pas qu’il y a autre chose que Château Rouge, lorsque l’on parle de la communauté africaine en France, que celle-ci ne se résume pas à une caricature avec pour fond la sapologie et la musique de Papa Wemba (que j’apprécie particulièrement par ailleurs) !

Dieu merci, les choses changent, et nous n’avons plus besoin d’arpenter les rues de Château Rouge pour faire nos emplettes, fini d’acheter nos cosmétiques entre l’igname et la morue ! Et oui, nous ne sommes pas que bon pour la sape et la ***** !

Voilà, c’était mon coup de gueule du jour !

3 réponses à “Si Château Rouge m’était compté…

  1. Je suis tout à fait d’accord, mais nous sommes responsables de ces mésententes car nous ne nous expliquons pas assez et nous avons tendance à nous enfermer sur nous mêmes. C’est dommage. Votre blog permet aux gens de comprendre qu’être noir va au delà de la couleur de la peau, c’est une mentalité, une attitude et une histoire riche d’enseignements. Connaissant le taux de journalistes noirs dans les rédactions, celui qui a fait ce sujet n’en était pas un et si c’est le cas alors notre problème d’identité va bien plus loin que mes pires cauchemars. Personnellement, je me bats tous les jours contre les inepties qui vont avec ma couleur, dont le plus compliqué le retour au naturel des cheveux. Mais j’apprends tous les jours un peu plus à être fière.

    1. Merci Loula, je me sens moins seule 😉 Et je suis ravie de voir que le blog est source d’ouverture et qu’il permet à chacun de dépasser les clivages si souvent véhiculés ! Et bravo pour ce retour au naturel ! Si vous voulez témoignez, n’hésitez pas en m’envoyant une photo et un petit mail. Belle journée à vous !

  2. ok franchement jcomprend pas ce qu’on les gens contre chateau rouge, il y a tout plein boutiques on en y vend que des cosmétiques ,on trouve pas mal de marques sympa americaines et tout,j’achete souvent la bas et c’est cool le reportage on s’en fout mais c’est vrai que la plupart des noirs ke jconnai y on deja fait un tour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>