Skip to main content

Mardi gras : recette de beignets antillais !

Un peu d’histoire avant de se régaler ! Le Carnaval antillais, les origines : focus !

Le carnaval de Guadeloupe est un événement festif et culturel annuel qui se déroule en Guadeloupe, sur deux mois environ, entre le dimanche qui suit l’épiphanie et le mercredi des Cendres. Le dernier jour du carnaval est marqué par la mort de Vaval, roi du carnaval. Fortement associé à la création locale et notamment à la musique gwoka, le carnaval de Guadeloupe est en quête d’une nouvelle expression symbolique et artistique.

 

Dimanche Gras
Le Dimanche Gras se déroule à Pointe-à-Pitre. Une grande parade est organisée : elle commence l’après-midi et se termine très tard le soir. Les concours qui y sont organisés sont principalement les concours de MUSIQUE et FESTIFERIE (ensemble de la présentation, costumes…).
Lundi Gras
Le lundi Gras à Basse-Terre se déroule un défilé folklorique en pyjamas très tôt le matin. Le soir se déroule les Grandes Parades nocturnes du Lundi Gras à Basse-Terre (sur le thème des Lumières) et St-François (durant cette parade se déroule le concours de chorégraphie).
Mardi Gras
Le jour Gras le plus important est marqué par la grande Parade de Basse-Terre qui accueille le plus de monde. Le concours qui y est organisé est le concours de costume et de char qui est centré sur un thème donné. Le Mardi Gras est l’un des seul jour où les groupes sortent leurs chars (la rue étant plus large), la quasi totalité des groupes y est convié, de plus le circuit du Mardi Gras est très éprouvant.

Beignets de Mardi Gras Antillais

Pour 60 beignets
Préparation : 10 minutes + 1 à 2 heures de repos
Cuisson : 2 minutes par beignet
Ingrédients : de préférence bio en particulier pour le beurre, les oeufs et la farine idéalement semi-complète, moins rafinée, elle sera source de nutriments et fera moins grimper le sucre dans votre sang !
50 cl d’eau
350 g de farine
150 g de beurre doux
1 pincée de sel
8 œufs
4 cuillères à soupe de sucre de canne
1 bâton de cannelle (ou ½ CàC de cannelle en poudre)
1 pincée de muscade fraîchement râpée (ou  moulue)
le zeste d’1/2 citron vert
1 gousse de vanille fendue en 2
10 cl de rhum vieux
10 cl de bière blonde
(OU 10 cl d’eau + 1 pincée de bicarbonate ou 1 CàC de levure chimique)
Sucre glace
50cl d’huile pour le bain de friture

La recette :

Dans une casserole, versez l’eau et mettez-y le beurre, la cannelle, la muscade et le zeste de citron vert. Prélevez les grains de vanille, ajoutez-les à l’eau et laissez-y la gousse de vanille.

Portez le tout à ébullition puis baissez le feu et laissez frémir 2 minutes pour concentrer les parfums.  Retirez le bâton de cannelle, la gousse de vanille, le citron et les résidus éventuels à l’aide d’une écumoire pour ne conserver que l’eau aromatisée.

Toujours à feu doux, versez dans la casserole et en une fois, la farine à laquelle vous aurez préalablement ajouté le sel et le sucre de canne. Mélangez énergiquement à la spatule et sans cesse une bonne minute pour bien incorporer la farine avant de retirer la casserole du feu. Le mélange ne sera pas homogène, ce n’est pas bien grave.

Ajoutez à la pâte les œufs un à un en mélangeant à chaque ajout à l’aide d’un fouet. Incorporez enfin le rhum et la bière (ou l’eau mélangée à la bicarbonate si vous n’utilisez pas la bière). Couvrez la pâte d’un linge humide et laissez reposer une à deux heures à température ambiante.

Faites chauffer l’huile (160°C – 180°C environ). A l’aide de deux petites cuillères, formez des petites boules de pâte puis versez-les dans l’huile chaude. Attention les beignets vont gonflez alors n’en mettez pas trop à la fois.

Lorsque les beignets sont bien dorés, égouttez-les sur du papier absorbant. Saupoudrez de sucre glace et dégustez bien chauds !

Source : wikipédia, macuisinecreole.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>