Skip to main content

Le Wax : Tendance et Afro chic, décryptage !

2012, année de l’ethnique chic

Couleurs chaudes, accessoires graphiques, imprimés variés, silhouettes fluides et légères… L’Afrique a inspiré une nouvelle fois plus d’une marque de prêt-à-porter cette année. Marc Jacobs, Burberry Prorsum, Stella Forest, Hugo Boss mais aussi Etam, Asos ou encore Mango… Passés maîtres dans l’art du métissage, les créateurs n’ont pas hésité à fusionner les continents pour emprunter une piste ethnique inexplorée. Loin de toute caricature tribale, nombre d’entre eux ont transcendé avec talent ces influences venues d’ailleurs en les tempérant par le biais de coupes occidentales. D’autres ont préféré croiser les imprimés et les matières ou infuser leurs silhouettes de couleurs plus douces et plus terriennes.

Mais tous ont dessiné un nouvel itinéraire dont le point de départ est clairement l’Afrique. L’imprimé Wax s’est ainsi invité sur bien des podiums, se réinventant sans cesse, pour glamouriser des pièces sages au premier abord, en leur donnant une élégance à la fois contemporaine et sauvage. Porté en petites touches ou total look, cet tissu ne cesse de séduire par la richesse et la variété de ses imprimés. Autant de raisons d’en savoir plus sur cette étoffe surprenante…

Origine et procédé de fabrication – A la base, il s’agit d’un simple pagne porté par les femmes africaines dans leur vie quotidienne. Le tissu Wax est fabriqué sur une technique de réserve à la cire, à l’aide de deux rouleaux de cuivre gravés symétriquement en creux, suivant les motifs à imprimer. Les creux des rouleaux sont ensuite remplis de cire liquide. Une fois que le tissu est sec, on l’immerge dans un bain d’indigo avant de l’exposer à l’air. Les couleurs sont appliquées à la main, à l’aide de planches gravées sur des kilomètres de tissu.

Où le fabrique-t-on ? Etonnant mais vrai : si l’Afrique détient la matière première du Wax – à savoir le coton – c’est aux Pays-Bas (Hollande) que se trouvent les principaux producteurs de tissus Wax réputés d’excellente qualité. Viennent ensuite des pays africains tels le Ghana, le Niger ou encore la Côte d’Ivoire. Notons que la chaine de production du Wax souffre aujourd’hui de la concurrence asiatique parfois déloyale quand elle n’est pas carrément illégale. Eh oui, il existe aussi du Wax contrefait !.

La signification du Wax – Vous l’aurez sûrement remarqué en croisant en rue des Africaines habillées en mode traditionnel, il y a souvent des effigies imprimées sur leurs tenues. En effet, le tissu Wax est porteur de messages référant à la vie quotidienne, à la culture populaire, à un événement particulier, aux relations conjugales ou encore à l’évolution de la société d’aujourd’hui. Personnalités politiques, membres défunts de la famille, artistes africains, proverbes, titres de chansons ou de séries télévisées… Tout peut être exprimé à travers le Wax !

Ces designers qui ont misé sur le Wax – Il est loin le temps où le Wax était jugé inadaptable à la mode occidentale parce que trop chatoyant. Aujourd’hui, le Wax est définitivement fashionable…Prenons le cas de l’enseigne Boxing Kitten créée par l’afro-américaine Maya Amina Lake et dont les collections sont réalisées exclusivement avec du tissu Wax hollandais. Elle a réussi à imposer sa marque – et, la visibilité du Wax – aux Etats-Unis en habillant les étoiles les plus influentes de la culture pop dont l’emblématique Solange Knowles. Aujourd’hui, on s’arrache ses créations et ses accessoires.  D’autres marques lui ont depuis emboîté le pas, à l’instar d’Aya Morrison ou encore d’Ohema Ohene. L’Europe avec des marques comme Adama Paris et bien sûr, l’Afrique, regorgent de jeunes talents que des initiatives telles la Fashion Week de Dakar, les salons Labo Ethnik (Paris) ou Ethno Tendances (Bruxelles) se sont donnés pour mission de mettre en lumière. C’est clair, on n’a pas fini d’entendre parler du Wax !

2daphn.jpg

Copyright Seynalou

Enfin, comment porter le Wax ? A l’instar de tous les autres imprimés, la règle est de combiner des tissus ayant la même couleur de fond.

– Si vous optez pour le total look, choisissez une robe près du corps, coupée à la hauteur du genou. A porter avec des chaussures à talons hauts en bois ou compensés.  – En top, misez sur une coupe ajustée (veste tailleur, bustier) à associer à un bas uni de même ton.

– A l’inverse, on portera un top uni sur une jupe droite ou un pantalon fuselé à motifs.

Et surtout, n’oubliez pas les accessoires pour le rappel de couleurs : du raphia ( de la tête au pieds), des perles, des plumes colorées, des bijoux de bois ou de cuir tressé…

Alors, prêt(e)s à succomber ?

Pour tout savoir sur le Wax, je vous invite à consulter le blog belge « La folie du wax » qui m’a bien inspirée pour rédiger cet article. On y trouve pas mal d’infos pertinentes sur le sujet, compilées par une véritable passionnée. http://lafolieduwax.blogspot.be

Pour terminer, voici quelques bonnes adresses web pour votre shopping :

Adama Paris http://www.adamaparis.com/

Aya Morrison http://www.ayamorrison.com/

Boxing Kitten http://boxingkitten.com

Lovely Notebooks http://www.lovelynotebooks.co.uk/african.html

Ohema Ohene http://www.ohemaohene.com

Mais aussi ASOS Africa http://www.asos.fr/Women/A-To-Z-Of-Brands/Africa/Cat/pgecategory.aspx?cid=15683&sh=0&pge=0&pgesize=20&sort=-1

Labo Ethnik http://www.laboethnik.com/

Ethno Tendance http://www.ethno-tendance.com/

Sources : lafolieduwax.blogspot.be – Article «Road trip ethnique » publié dans le Tell Me n°8 (printemps 2012)

Sources photos: Boxing Kitten, Burberry Prorsum, CK Jewels, 1.2.3., John Galiano Eyeswear, Lovely Notebooks, Marc Jacobs, Marni for H&M, Sacha Accessories, UGG Accessories

Article signé par Martine du blog NappyisBeautiful.be www.nappyisbeautiful.be – Juillet 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>